En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centre d'intérets. Si vous souhaitez plus d'informations, consultez la page Cookies policy de ce site

Bien voir, un sujet majeur de santé publique

En permanence sollicité, l’œil subit de multiples agressions. Il est donc indispensable de protéger ses yeux et les prévenir d’éventuels troubles et maladies pouvant apparaître au cours de la vie. Se faire diagnostiquer régulièrement et se protéger sont essentiels pour gérer son capital « vue ».

Les nouveaux enjeux
de la vision

De l’enfance à la vieillesse, notre vue évolue et nos yeux sont exposés à des situations et à des risques différents. Avec l’évolution des modes de vie, d’autres risques apparaissent qu’il faut prendre compte en adoptant de nouveaux réflexes. Aujourd’hui, par exemple, l’urbanisation encourage la vie en intérieur ce qui augmente les cas de myopie. De même, il est également admis que la pratique prolongée des écrans numériques occasionne une fatigue visuelle et favorise l’apparition de certains troubles de la vision. Face à cette nouvelle donne, des solutions existent. Il faut le faire savoir en sensibilisant, en diagnostiquant régulièrement sa vue et en proposant des solutions adaptées et accessibles à chacun.

tsv5

Préserver
sa santé visuelle

La vue est une fonction essentielle pour apprendre, travailler, se déplacer et conduire ainsi que pour développer et entretenir des liens sociaux au quotidien. Il est donc primordial de la gérer comme un capital à protéger et de la soigner en fonction de son âge, de son mode de vie et de ses activités. Chacun doit donc :

1. Vérifier régulièrement sa vue

dès l’enfance, des premiers examens obligatoires doivent être effectués selon les recommandations du carnet de santé à la naissance, au 8e jour puis à 4, 9 et 24 mois. Il est important de dépister les troubles visuels pendant l’enfance,
à partir de 18 ans, des contrôles réguliers doivent, là aussi, être effectués. Si le maximum de l’acuité visuelle est atteint entre 10 et 15 ans, les yeux commencent à se dégrader une fois l’âge adulte atteint. Une visite chez le spécialiste de la vision est à prévoir tous les 12 à 18 mois,
à partir de 40, 45 ans, il est conseillé de continuer ces visites afin de détecter au plus tôt l’apparition de la presbytie,
vers la soixantaine, il est important de détecter d’éventuels risques de glaucome, de cataracte ou de DMLA et de rencontrer un spécialiste de la vision une fois par an.

2. Adopter des gestes simples au quotidien pour sa santé visuelle

Il est recommandé de se protéger des rayons UV en portant des lunettes de soleil (marquage CE et catégorie de protection de 2 à 4) et des verres filtrants pour éviter la surexposition à la lumière nocive bleu-violet. Les personnes exposées à la lumière des écrans doivent faire des pauses toutes les 20 minutes et, en cas d’yeux secs, s’hydrater les yeux avec du sérum physiologique. Enfin, tous ceux qui travaillent dans des environnements où des risques de projection de matière existent, doivent s’équiper de lunettes protectrices.

3. Corriger sa vue avec une prescription adaptée à son défaut visuel

A chaque trouble de la vision et à chaque besoin correspond une solution. Parce qu’ils évoluent au fil de la vie, il est recommandé de réaliser régulièrement des examens de la vue pour adapter sa correction. En effet, un trouble de la vision peut s’aggraver en cas de correction inappropriée.

La protection contre les UV et la lumière bleu-violet devrait devenir la norme dans les prochaines années

Dr Walter Gutstein - Professeur adjoint, au PCO de la Salus University et Directeur clinique, programme SOLCIOE Opening Eye Special Olympics, Autriche

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait