10.10.2018

Essilor et Total lancent le programme « Vision Journey » pour lutter contre la mauvaise vision et améliorer la sécurité routière au Kenya

  • Une collaboration transversale innovante démarre au Kenya pour donner aux usagers de la route accès à des équipements optiques dans les stations-service et les relais routiers
  • Cette initiative marque une première étape pour Essilor et Total qui ont pour ambition commune d’améliorer la sécurité routière en Afrique en renforçant la sensibilisation et l’accès à la santé visuelle

Essilor et Total ont annoncé aujourd’hui le lancement d’un programme pilote visant à conjuguer leurs efforts pour lutter contre la mauvaise vision au Kenya et ainsi améliorer la sécurité routière dans ce pays, où l’accès aux réseaux de santé visuelle et la sensibilisation du public sont limités. Grâce à ce programme, Essilor et Total permettent aux usagers de la route d’accéder à des professionnels de la vue et à des lunettes dans les relais routiers gérés par des ONG locales et dans les stations-service Total.

Le programme « Vision Journey » débute à l’espace bien-être de Mlolongo près de Nairobi en octobre, avec une opération invitant 4 500 chauffeurs professionnels à faire contrôler leur vue. Cette initiative sera organisée par la North Star Alliance en collaboration avec Essilor, la Fondation Total et l’association Safe Way Right Way.

Parallèlement, des « Relais Santé visuelle » seront installés dans les stations-service Total afin d’élargir les services de santé visuelle à tous les usagers de la route. Suite au projet pilote initial de six mois, un déploiement plus important est envisagé dans l’ensemble du pays.

Dans un pays doté d’un réseau de professionnels de la vue de faible densité (Un optométriste pour 135 000 personnes1), ce programme innovant vise à créer de nouveaux points de contact « santé visuelle » pour les usagers de la route, grâce à l’implantation combinée du réseau Total et des infrastructures de ses ONG partenaires. Le programme s’appuie sur les connaissances approfondies d’Essilor en matière d’optique et d’économie inclusive et sur sa capacité à mobiliser des prestataires de santé visuelle locaux. Il fournira un accès facile à des dépistages des problèmes de vision, réalisés sur place, ainsi qu’à des équipements optique, que ce soit pour la correction visuelle ou la protection solaire, tout en sensibilisant les usagers à la sécurité routière.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, près de 13 000 Kenyans perdent la vie chaque année dans des accidents de la route2 et 8 millions de personnes au Kenya souffrent de problèmes de vue non corrigés1, ce qui représente un risque majeur pour la sécurité routière.

Ce programme constitue une première étape dans la mise en place d’une collaboration plus large, qui pourra s’appuyer sur les enseignements tirés de ce projet pilote et se déployer dans d’autres pays africains confrontés à des difficultés similaires en matière de santé visuelle et de sécurité routière.

« Cette collaboration public-privé entre Essilor, Total et les ONG locales au Kenya est unique. Dans le droit fil de la mission d’Essilor,  » améliorer la vision pour améliorer la vie « , elle s’appuie sur les atouts de deux secteurs très différents pour améliorer la santé visuelle des usagers de la route. S’allier à un acteur majeur de la mobilité tel que Total marque une étape importante dans notre engagement en faveur de la sécurité routière, déjà illustré par notre partenariat stratégique avec la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Cette initiative commune contribue à nos efforts visant à éradiquer la mauvaise vision dans le monde » a déclaré Laurent Vacherot, Président et directeur général délégué, Essilor International.

« Nous sommes très enthousiastes quant à cette initiative innovante en faveur de la sécurité routière », a ajouté Momar Nguer, Directeur général Marketing & Services et membre du Comité exécutif du Groupe Total. « Notre engagement en matière de sécurité routière est profondément ancré depuis de nombreuses années auprès de chacun de nos employés et des transporteurs routiers. Cependant, cette initiative innovante est unique : elle a été créée conjointement par des équipes d’’intrapreneurs français et kenyans animés par leur engagement commun pour une meilleure mobilité. Notre partenariat avec Essilor, champion mondial de la santé visuelle, et des ONG de premier plan, accélère notre impact positif et démontre clairement notre leadership en tant qu’acteur clé en matière d’énergie responsable. Nous sommes vraiment impatients d’étendre rapidement ce nouveau service à d’autres pays ».

Cette initiative s’inscrit dans le cadre de la campagne internationale Essilor « La sécurité routière commence par une bonne vision », soutenue par la Fédération internationale de l’automobile (FIA). Une bonne vision est essentielle pour prendre des décisions sur la route pour tous les usagers de la route, des conducteurs aux cyclistes, en passant par les cyclistes et les piétons. Cependant, la sensibilisation du public et l’accès à des lunettes de qualité restent limités dans de nombreuses régions du monde, y compris au Kenya.
La sécurité routière est également au coeur de la campagne lancée par Essilor pour la Journée Mondiale de la Vue 2018 qui appellera, le 11 octobre prochain, les citoyens à faire un premier pas pour prendre soin de leur vue en allant tester leur vision sur www.putvisionfirst.com.

Contacts Total
Relations presse : +33 1 47 44 46 99 l presse@total.com l @TotalPress

Contacts Essilor
Communication Corporate – Laura Viscovich
Relations Médias – Mailis Thiercelin – + 33 1 49 77 45 02

———–
1 2016 Estimations Essilor
2 Rapport de situation 2015 de l’Organisation Mondiale de la Santé sur la sécurité routière

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait