22.02.2021

Essilor a le regret d’annoncer la disparition de Bernard Maitenaz, l’inventeur des premiers verres progressifs Varilux

Charenton-le-Pont, 22 février 2021 – Essilor est profondément attristé d’annoncer le décès de Bernard Maitenaz, l’inventeur des verres progressifs Varilux, qui ont amélioré la vie de millions de personnes presbytes dans le monde et modifié toute une industrie. Bernard Maitenaz s’est éteint à Paris, à l’âge de 94 ans.

En ces moments difficiles, toutes les pensées de la famille Essilor se tournent vers les proches de Bernard Maitenaz.

Par son travail de pionnier, Bernard Maitenaz a non seulement révolutionné le secteur de l’optique mais a aussi transformé la vie des consommateurs du monde entier : plus de 700 millions de verres Varilux® ont été vendus depuis 1959. Sa passion pour l’optique, sa contribution inestimable et sa foi inébranlable dans l’avenir du secteur de l’optique ont fait de lui l’une des figures les plus emblématiques de l’industrie.

Bernard Maitenaz a été l’un des fondateurs du groupe Essilor, en 1972. À la tête de l’entreprise de 1981 à 1991, il a connu une période de croissance majeure à l’international, qui a vu Essilor devenir le leader mondial des verres correcteurs. Après son départ à la retraite, il a poursuivi son engagement auprès d’Essilor en tant que Président d’honneur du Conseil et membre fondateur de l’association des salariés actionnaires, Valoptec.

Paul du Saillant, Président-Directeur Général d’Essilor International, s’est exprimé dans un hommage personnel: « La famille Essilor toute entière est profondément attristée par la perte de notre Président d’honneur, ami et collègue, Bernard Maitenaz. Véritable pionnier et inventeur, Bernard restera aussi dans nos mémoires pour les valeurs avec lesquelles il a dirigé Essilor, de 1981 à 1991, et contribué à développer Valoptec tout au long de ses plus de 70 années de carrière. Sans lui et l’invention du verre progressif Varilux®, l’entreprise Essilor et l’industrie de l’optique ne seraient pas ce qu’elles sont aujourd’hui. Nous devons beaucoup à Bernard, qui restera une source d’inspiration pour les générations à venir. En ce triste jour, nos pensées vont à sa famille, ses enfants et à ses petits-enfants. »

Avant l’invention des verres progressifs, la presbytie était généralement corrigée par des verres à double foyer, inventés par Benjamin Franklin au XVIIIème siècle. A 33 ans, insatisfait des verres à double foyer de son père, et soucieux d’améliorer sa vision pour améliorer sa vie, Bernard ingénieur âgé de 33 ans et travaillant à la Société des Lunetiers, décide de créer un verre capable d’offrir aux presbytes une vision confortable à toutes les distances de vision.

Bernard Maitenaz est ingénieur des Arts et Métiers (1946) et de l’Ecole Supérieure d’Optique (1947).

Hommages du monde entier pour sa remarquable contribution au secteur de l’optique

Bernard Maitenaz a apporté une immense contribution au secteur de l’optique, ce qui lui a valu une réputation considérable à bien des titres dans les domaines de la recherche et des technologies.

• Bernard a enseigné l’ingénierie optique à l’Ecole Supérieur d’Optique de Paris. Il a également été Conseiller de l’Enseignement technique au Ministère de l’Education nationale et Président du Centre d’Enseignement et de Recherches de Paris.
• Il a siégé dans plusieurs conseils d’administration, notamment au sein de l’Ecole Supérieure d’Optique pendant plus de 10 ans, et au sein de l’Ecole National Supérieure des Arts et Métiers de 1990 à 1994. Il a été également Administrateur du Centre National de la Recherche Scientifique (C.N.R.S) de 1992 à 2003 ainsi que membre du conseil pour les Applications de l’Académie des Sciences (CADAS).
• Ses contributions dans le secteur de l’optométrie ont été maintes fois récompensées, notamment par un doctorat honorifique de Sciences oculaires décerné par le New England College of Optometry de Boston en 1988 et un doctorat Honoris Causa de l’Ecole d’Optométrie de l’Université de Montréal en 1993.
• En 2014, il a reçu le prix Apollo, la plus prestigieuse distinction à être décernée au public par l’American Optometric Association. Ce prix honore les individus ou organisations pour leur contribution exceptionnelle envers la santé visuelle du public.

> Communiqué de presse (PDF)

 

CONTACTS

Communication Corporate
Ginette De Matteis
Tel.: +33 (0)1 49 77 45 02

Relations Presse
Maïlis Thiercelin
Tel.: +33 (0)1 49 77 45 02

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait