30.04.2015

Transformer l’accès à la santé visuelle : Essilor en Afrique

Sur les 2,5 milliards de personnes dans le monde qui ont besoin d’une correction visuelle mais n’y ont pas accès, un demi-milliard vit en Afrique. En raison de la pénurie de professionnels de la vue et d’infrastructures appropriées, en particulier en Afrique sub-saharienne, seulement une personne sur dix peut bénéficier d’une correction.

Essilor opère actuellement dans 34 pays d’Afrique grâce à la présence d’équipes commerciales élargies sur l’ensemble du continent. Essilor renforce également ses liens sur le terrain avec les ONG dont la connaissance des marchés locaux constitue un précieux atout.  En Février dernier, Essilor a conclu au Malawi un partenariat public-privé inédit avec le Brien Holden Vision Institute et le ministère de la santé du pays. Il vise à transformer la pratique de l’ophtalmologie au Malawi en renforçant la qualité des soins de la vue dans tout le pays. 52 Centres de la Vision seront établis dans les hôpitaux publics au cours des quatre prochaines années pour améliorer la vision de prés de 200 000 patients. Le programme a déjà permis l’ouverture d’un premier Centre de la Vision près de Lilongwe en Mars 2015. Cette vidéo explique brièvement en images le déroulement de ce programme.

Malawi news.JPG

Essilor participe également à un programme de trois ans lancé parVision Aid Overseas en Éthiopie. Ce programme vise à réduire la pauvreté en améliorant la vue des habitants des régions les plus pauvres du pays. Cofinancé par une subvention du Fonds mondial d’action contre la pauvreté ainsi que par le gouvernement britannique, ce programme permettra d’accroître le nombre de professionnels de la vue au niveau local. Cette action permettra également de sensibiliser les plus jeunes à l’importance de la santé visuelle grâce à des initiatives pédagogiques au sein des écoles. Moins de quatre mois après le lancement du projet, 5000 nouveaux porteurs de lunettes ont été équipés. Les ventes de lunettes ont contribué à tripler le nombre d’optométristes disponibles à temps plein dans cette région du pays. Le programme se propose de dépister 90 000 personnes en trois ans.

Le défi est d’une particulière importance et requiert la mise en place de solutions collectives eu égard à l’ampleur des besoins en Afrique. Essilor continue à développer des partenariats intersectoriels avec les ONG, les entreprises à vocation sociale et les gouvernements pour mieux comprendre les obstacles locaux, créant ainsi des projets durables permettant d’offrir à l’ensemble des populations, une meilleure accessibilité à la santé visuelle.

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait