29.11.2013

Tests des verres Essilor dans des conditions extrêmes : les résultats

Essilor a démarré en décembre 2012 un partenariat avec Eric Brossier, géophysicien et explorateur scientifique français, qui vit dans l’Arctique avec sa famille à bord de son bateau Le Vagabond. Objectif de ce partenariat : évaluer les performances des verres Essilor sous forme de tests dans des conditions réelles extrêmes de luminosité et de météorologie.

Ce projet, appelé ‘Extreme Testing’, s’inscrit dans la volonté d’Essilor d’approfondir ses connaissances des enjeux humains et techniques liés à la vision en conditions extrêmes et ainsi s’inspirer pour de futures innovations. En effet, les températures quotidiennes d’hiver peuvent atteindre les -50°C et les étés polaires sont caractérisés par une luminosité intense 24 heures par jour. Un tel environnement justifie le port de lunettes de haute performance. Comme Eric l’explique: «Au pôle Nord, bien voir permet de rester sécurité… »

Compte tenu des conditions climatiques uniques de ces tests, Essilor a élaboré un protocole de test unique focalisé sur les commentaires de perception, en comparant l’expérience visuelle obtenue avec différents types de lunettes, dans différentes situations de la vie quotidienne : le travail sur ordinateur en intérieur ou les vérifications du matériel en extérieur avec des températures négatives. Eric et sa femme, France Pinczon du Sel, ont testé 12 différentes paires de verres différents afin de partager leur expérience visuelle.

Xperio : le verre solaire polarisant haute performance
La neige est la surface qui réfléchit le plus les rayons solaires, dont plus de 80% des UV, pouvant créer de graves dommages oculaires. A Grise Fiord, pendant près de 6 mois, le soleil ne se couche pas ce qui rend les conditions de vision d’autant plus extrêmes. Xperio a rapidement été adopté par l’équipage. Eric et France sont souvent revenus sur les bénéfices apportés: niveau de contraste, teinte des verres… C’est la protection contre l’éblouissement et la réduction des reflets qui fait de Xperio un indispensable au quotidien à Grise Fiord comme en témoignage France Pinczon du Sel: « Avec les autres verres, j’avais l’impression d’être moins bien protégé. »

Crizal: une protection pour la clarté de vision
En effectuant des travaux scientifiques aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du Vagabond, les verres sont menacés par la salissure, les rayures, les reflets du soleil… Afin de toujours bénéficier de la meilleure vision possible, Essilor a voulu tester la protection Crizal contre les reflets, la salissure, les rayures, la poussière et les gouttes d’eau. Les verres Crizal ont obtenu des notes supérieures sur chaque critère – comme la facilité d’entretien, la protection contre les salissures et plus particulièrement sur la réduction des reflets et la transparence. Eric Brossier ajoute : « Lorsque la lumière est forte, les reflets latéraux peuvent être très gênants. Le confort global des verres Crizal est nettement supérieur. »

Les verres Essilor Anti-Fatigue
Les activités de précision ou l’utilisation quotidienne d’écrans qu’exercent Eric et France sollicitent un effort supplémentaire pour les yeux. Essilor a voulu évaluer comment des verres anti-fatigue peuvent soulager la fatigue visuelle qui peut se traduire en fin de journée par des yeux qui piquent, qui grattent, voir des maux de tête. Nos testeurs ont noté un confort visuel sur ordinateur nettement supérieur avec les verres Essilor Anti-Fatigue. Eric Brossier en témoigne : « Avec l’autre pack, j’avais souvent les yeux qui me piquaient le soir, après une longue journée passée devant l’écran. »

Optifog : une nouvelle technologie contre la buée testée en 2014
La buée apparaît toujours lorsqu’un changement rapide de température, en passant d’un environnement froid à un environnement chaud. Comme Eric peut en témoigner, c’est un phénomène courant à Grise Fiord, dont la température moyenne est de -16°C. La technologie Optifog empêche l’eau de se condenser en gouttelettes minuscules en l’étalant de manière uniforme en un film mince sur la surface du verre, qui le rend ainsi invisible. Les tests de ces verres se poursuivent en 2014 avec le test d’un nouveau système d’activation Optifog. Les résultats complets seront communiqués l’année prochaine.

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait