News_VisionForLife

25.02.2016

Selon une étude, la moitié du monde sera myope en 2050

L’augmentation rapide de la myopie dans le monde est la conclusion d’une étude récemment publiée par le Brien Holden Vision Institute. L’étude met en évidence l’augmentation spectaculaire du nombre de cas de pertes de vision dues à une myopie sévère. La myopie peut en effet être responsable d’affections oculaires graves, pouvant conduire à une cécité permanente.

Les auteurs de l’étude, issus du Brien Holden Vision Institute, de la University of New South Wales Australia et du Singapore Eye Research Institute expliquent que cette augmentation de la myopie à l’échelle mondiale peut être attribuée à des “facteurs environnementaux, principalement à la modification de notre mode de vie résultant de l’association d’une réduction du temps passé en extérieur et d’une augmentation du temps consacré aux activités de travail.” Il s’agit d’un constat important pour la mise en place de parcours de soins oculaires complets.

“Nous devons nous assurer que nos enfants soient régulièrement suivis par un spécialiste de la vue, de préférence une fois par an. Cela permettrait de mettre en place des stratégies de prévention, et d’intervenir rapidement en cas de détection d’un risque de myopie” explique le Professeur Kovin Naidoo, co-auteur de l’étude, PDG du Brien Holden Vision Institute et également membre du conseil consultatif du Vision Impact Institute.

Ces stratégies de prévention sont, selon le Professeur Naidoo, “d’augmenter le temps passé en extérieur et de réduire celui passé sur des activités en vision de près, notamment sur les outils digitaux qui exigent un focus constant”. Il souligne également l’importance d’investir dans la recherche afin d’améliorer les produits de prévention : “il y a des options comme des lentilles de contact, des verres spéciaux ou des médicaments, mais cela nécessite une augmentation des investissements dans la recherche afin d’améliorer l’accès et l’efficacité de ces solutions”.

La myopie est un axe stratégique de recherche pour les équipe R&D d’Essilor. En Chine, où la prévalence de la myopie est très élevée chez les jeunes urbains, depuis mai 2013 une plateforme de recherche appelée WEIRC a été créée en partenariat avec l’Université de Médecine de Wenzhou. Les activités de recherche se concentrent sur le développement et le test de nouveaux concepts pour ralentir la progression de la myopie chez les enfants.

Accéder à l’étude complète publiée sur le le site du Vision Impact Institute

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait