07.05.2015

Essilor signe un nouvel accord-cadre de collaboration scientifique avec le CNRS

Essilor collabore depuis longtemps avec le CNRS et de nombreux contrats ont été signés au cours des 20 dernières années. Les sujets de recherche, liés à l’optique, aux matériaux, à l’analyse chimique ou encore aux simulations, ont abouti au dépôt d’une douzaine de brevets conjoints. Le CNRS, qui jouit d’une grande expertise dans le domaine des matériaux et de la physique, trouve en Essilor un partenaire de choix. «Essilor a une longue et très riche tradition de partenariats de recherche avec quelques-uns des laboratoires et experts les plus réputés du monde », a déclaré Eric Perrier, Directeur de la Recherche et du Développement du Groupe Essilor. « Ce partenariat avec le CNRS, partenaire scientifique de très grande renommée, nous permet de travailler en mode agile afin de partager nos connaissances et mettre sur le marché des innovations mises au point ensemble ».

Les collaborations entre le CNRS, l’université Pierre et Marie Curie et l’Institut de la Vision à Paris ont ainsi abouti à la création de la chaire SILVERSIGHT sur le vieillissement visuel dédiée à la thématique « Vieillissement visuel sain, action et autonomie », soutenue par l’Agence Nationale pour la Recherche (ANR). Un autre projet de recherche commun avec l’Institut de la Vision a permis d’identifier la lumière bleue nocive. Ce travail fondamental a aussi permis au Groupe de proposer des verres adaptés à notre nouvel environnement digital et capables de mieux protéger les cellules de la rétine lors de l’exposition à des éclairages LED ou à des écrans numériques (Crizal Prevencia, EyeZen…)

Grâce à ce nouvel accord Essilor et le CNRS sont prêts à relever de nouveaux défis et à se lancer dans d’autres projets de recherche fondamentale.

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait