20.11.2014

Chine : un prix pour le laboratoire de recherche commun à Essilor et à l’université de Wenzhou

Björn Drobe, Directeur associé du centre WEIRC (Wenzhou Medical University – Essilor International Research Center) s’est vu remettre un prix spécial décerné par la ville de Wenzhou le 27 septembre dernier. Le prix “Yandang de l’Amitié” est remis chaque année par les autorités de cette municipalité à une douzaine d’experts du monde entier pour saluer leur contribution au développement du tissu économique local.

Dédié aux sciences de la vision, le laboratoire de recherche commun WEIRC a vu le jour en juin 2013 avec une mission précise : l’étude de la myopie chez les enfants et des verres ophtalmiques qui permettent de la stabiliser pour réduire les risques des maladies de l’œil associées. Plus de 20 spécialistes, parmi lesquels des ophtalmologues, des optométristes et des chercheurs, travaillent dans ce laboratoire. Les équipes se concentrent déjà sur deux grands projets, le premier consistant à évaluer les avantages de verres conçus spécialement pour contrôler la myopie infantile. Le second prévoit de cerner les facteurs déclencheurs de la myopie et sa progression. Les liens tissés entre Essilor et les scientifiques locaux ont d’ores et déjà contribué à l’avancement du projet avec le dépôt d’un premier brevet.

« La myopie est l’un des principaux troubles visuels qui touche les jeunes en Asie, plus particulièrement en Chine »  a commenté Björn Drobe, Directeur associé du centre WEIRC. « Notre collaboration avec la WMU (Wangzhou Medical University), l’un des fers de lance de la recherche sur la myopie en Chine, nous permet d’être au cœur d’une région considérablement touchée par la myopie, en travaillant main dans la main avec des experts locaux. Il s’agit là de la meilleure approche pour mettre au point les produits du futur qui traiteront la myopie ».

Essilor a dévéloppé toute une gamme de verres, Myopilux, dans le but de réduire la progression de la myopie. Chez les enfants, la myopie est un défaut de vision très répandu dans le monde, et plus particulièrement en Asie. Dans certains pays, plus de 80 % des enfants sont myopes. La myopie les pénalise au quotidien, dans leurs résultats scolaires et même dans leurs choix professionnels. Dans les cas les plus graves, elle peut également entraîner de graves maladies oculaires. En plus des programmes menés en Chine, la myopie est un axe de recherche majeur au sein du Centre Innovation et Technologies d’Essilor à Singapour.

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait