Les conditions de lumière et d’éclairage jouent un rôle prépondérant dans la perception des personnes malvoyantes. Il existe tout type de lampes, sur pieds, portables, sur batterie ou articulées que vous pourrez utiliser en fonction de vos activités.

Il est essentiel d’optimiser, chaque fois que cela est possible, les environnements lumineux afin de rendre la fonction visuelle résiduelle la plus opérationnelle possible. Les points principaux auxquels il faut prêter attention sont les suivants :

– Eviter toutes les sources éblouissantes.
– Organiser les stores et rideaux pour atténuer les variations de l’éclairage naturel.
– Privilégier un éclairage ambiant le plus uniforme possible entre les différents espaces dans lesquels la personne évolue afin d’éviter les zones d’ombre.
– Éclairer spécifiquement les espaces de travail à l’aide de lampes de bureau.
– Choisir la couleur et l’intensité de la source lumineuse nécessaire à l’efficacité visuelle de la personne malvoyante en fonction de ses besoins visuels.

Des lampes à différentes températures de couleurs existent pour trouver l’éclairage le plus approprié et le plus confortable :

– Les lampes à incandescence. Elles émettent une lumière chaude (à dominante rouge).
– Les lampes fluorescentes. Elles émettent plus de lumière bleue.
– Les lampes à LED émettent une lumière froide (à dominante bleue).

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait