Optimiser notre empreinte environnementale

Nos activités de production ont largement diminué leurs impacts environnementaux. Aujourd’hui, nous poursuivons nos efforts, autour de cinq priorités : renforcer les processus de management de l’environnement, réduire l’utilisation d’eau et garantir les approvisionnements, améliorer l’efficacité énergétique des processus de fabrication et de transport, diminuer son empreinte carbone et s’adapter au changement climatique en limitant la génération de déchets et en optimisant le recyclage.

Réduire
notre consommation d‘eau

Nous avons déjà beaucoup progressé ces quinze dernières années dans la réduction de notre consommation d’eau par verre produit, en tenant compte des contraintes locales d’approvisionnement. Notre enjeu aujourd’hui : gagner encore quelques pourcents et généraliser les bonnes pratiques pour lisser les écarts qui subsistent entre nos sites de production. C’est l’objectif du programme Reboost water qui a notamment permis de réaliser une cartographie de la consommation d’eau des principaux sites de production, de comparer leur performance et de définir des plans de réduction de consommation à moyen terme.

Le saviez-vous ?

En 2018, Essilor s’est vu décerné la note A-, ce qui la positionne parmi les entreprises leader qui ont pris des engagements ambitieux d’optimiser l’utilisation de l’eau et d’améliorer la sécurité de ses ressources hydriques par le CDP (anciennement Carbon Disclosure Project).

Améliorer
notre efficacité énergétique

Nous nous sommes engagés à améliorer notre efficacité énergétique, ce qui se traduit par une baisse régulière de la consommation d’énergie depuis 15 ans. Nous avons également contribué volontairement aux travaux du CDP, organisation internationale à but non lucratif indépendante qui évalue les efforts menés par les entreprises pour mesurer et réduire leurs émissions de gaz à effet de serre ainsi que leur empreinte eau. Le Groupe s’est vu décerner à nouveau en 2018 la note de « A- » récompensant ses efforts et ses investissements continus démontrant ainsi son leadership dans ce domaine.

Aujourd’hui, des gains significatifs ont déjà été réalisés et il nous reste principalement à travailler à l’amélioration énergétique de nos bâtiments et à analyser nos procédés de fabrication pour les rendre encore plus efficaces de ce point de vue.

Limiter
notre empreinte carbone

De par la nature de nos métiers, notre empreinte carbone directe est faible. Néanmoins, nous sommes convaincus que sa limitation constitue une opportunité de réduire les coûts associés à notre activité (énergie, transport), limiter notre dépendance énergétique même si celle-ci est modeste, d’anticiper l’application d’accords contraignants sur le climat (taxes, quotas…) et de répondre aux attentes des investisseurs ou institutions financières, ainsi qu’à celles de nos clients grands comptes.

À la suite de l’Accord de Paris et de la COP23 des Nations unies, nous avons signé le French Climate Pledge en 2017, nous associant ainsi à 91 entreprises françaises qui se sont engagées sur les prochaines années à limiter leurs impacts sur le climat via notamment le financement de programmes d’efficacité énergétique, l’optimisation de l’outil de production et la chaîne logistique, l’innovation produits et services bas carbone.

Réduire
et valoriser nos déchets

Pour limiter les déchets, nous développons nos nouveaux produits dans une démarche d’éco-conception et nous optimisons l’ensemble de nos process de production. Ainsi, les copeaux et résidus de polycarbonate issus du procédé de surfaçage des verres sont compactés, ce qui permet de réduire le poids des déchets et récupérer l’eau, qui est ensuite filtrée et réinjectée dans le système interne des laboratoires de prescription. Autre exemple : certains effluents usagés (huiles, acides), sont recyclés et réutilisés dans nos installations.

engagement1

Fermer

Contacter
Essilor

Complétez le formulaire

Complétez le formulaire

*
*
*
*
*
*
*

Pour une meilleure navigation,
nous recommandons la consultation du site
en version portrait